L’effectuation, mais qu’est-ce donc ?

Je vous avais promis que je vous parlerais du très bon Mooc que j’ai suivi en fin d’année. Organisé par l’EM Lyon, sous la direction de Philippe Silberzahn (dont je vous invite à parcourir le blog), il avait pour thème l’effectuation.

L’effectuation est une théorie entrepreneuriale qui existe depuis 10 ans et qui est fondée sur l’observation des comportements des chefs d’entreprise.
Je vais essayer de vous faire partager mes 5 semaines de cours, en vous expliquant comment Studioloco répond (ou pas !) aux principes de l’effectuation.

Première partie : L’effectuation remet en question certains mythes sur entrepreneuriat:

studioloco et l'effectuation

1er mythe: Les entrepreneurs prennent des risques importants au démarrage

Nous avons mis 5000€ au capital de Studioloco, soit chacune 2500€ pris sur nos économies. Nous avons complété cet apport par une campagne de crowdfunding visant à financer le coût de la première production.
Pour le reste, c’est… du temps de travail (création du site e-commerce nous même sous prestashop par exemple).

Dans cette aventure, nous avons choisi de limiter le risque financier à notre apport de départ, et de faire en sorte de faire le maximum de choses à l’intérieur de ce cadre.

Nous avons aussi choisi de rester salariées en parallèle, bien conscientes du fait qu’il faut un peu de temps pour faire décoller une entreprise.

J’estime en revanche que les entrepreneurs prennent des risques par rapport à leur carrière: se tromper dans leurs choix (être entrepreneur ne convient pas à tout le monde) et éventuellement par rapport à leur entourage (toute la famille vit un peu au rythme de la création de la boite…)

2ème mythe: Il faut une grande idée pour commencer

Je pense plutôt qu’il faut commencer pour avoir une grande idée ! Lors de ma première aventure entrepreneuriale, je n’avais pas d’idée et je n’arrivais pas à franchir le pas, mais dès que ça a été fait, j’avais 1000 idées de business à la minute, parce que je voyais plus facilement tous les produits et services manquants sur le marché.

Nous démarrons Studioloco avec un monoproduit, tout en sachant qu’il faudra sortir rapidement d’autres modèles, mais cela nous permet de tester à petite échelle. Nous ne pensons pas que le CoussiNet’ est une « grande idée », juste une idée maline, nouvelle, facile à développer.

3ème mythe: Les entrepreneurs sont experts en prévision

Nous n’avons fait ni étude de marché, ni Business Plan de 20 pages pour créer Studioloco. Juste un fichier excel comme feuille de route (c’est à dire le strict minimum pour rassurer notre banquier lors de l’ouverture du compte pro !).

Comme vous le savez, je suis par ailleurs intervenante à Incuba’school. J’incite les porteurs de projets que je coache à faire un mini BP sur excel (un truc hyper simple) de façon à les aider à construire leur vision à 3 ans. Mais ça reste une feuille de route qui bouge au fil du temps. Le BP que j’ai fait pour ma première entreprise était beaucoup trop ambitieux, on a mis 5 ans à atteindre ce que je voulais faire en 2, mais ça ne nous a pas empêché 1- de nous éclater au boulot et 2-de clôturer positif tous les ans quand même !

4ème mythe: Les entrepreneurs ont des qualités particulières pour démarrer et réussir:

Du bon sens et du bon sens, de l’énergie et une certaine capacité à se remettre en question. Mais je suis sûre que quelqu’un va me dire que sans ça on peut aussi réussir ! Bref, tout le monde peut être entrepreneur, la preuve :-)

5ème mythe: Les entrepreneurs réussissent seuls

Ah ça, c’est sûr que non ! Plus on confronte tôt ses idées/projets aux autres, plus on avance vite. Ne pas parler de son projet de peur de se faire piquer l’idée est une erreur. De toute façon une idée seule n’a jamais fait une entreprise, c’est justement la mise en oeuvre qui fait la différence !

Nous avons parlé très tôt de Studioloco, et le vrai accélérateur a aussi été notre campagne de crowdfunding: Du jour au lendemain, nous avons dû expliquer cette nouvelle aventure à tout notre réseau! C’est d’ailleurs un autre avantage du crowdfunding.

Créer c'est oser - ben - studioloco

Voilà, ce n’était qu’une petite mise en bouche sur l’effectuation ! A suivre
Je suis sûre que ce billet appelle à des commentaires, n’hésitez pas à nous faire part de votre propre expérience.

Ah, et j’oubliais… d’un MOOC à l’autre…, je viens de commencer les 7 semaines de cours du Mooc « devenir entrepreneur du changement » co-organisé par HEC et Ticket For change. Je vous en reparlerai très certainement ici !

Publicités

A propos studioloco

Créateur et fabricant d'objets utiles au quotidien, dont le mode de fabrication favorise le retour à l'emploi de personnes qui s'en sont éloignées.
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour L’effectuation, mais qu’est-ce donc ?

  1. Ping : Et si le financement participatif était plus riche que l’argent ? | Studioloco – Créateur d'objets du quotidien

  2. Ping : Notre projet est aussi un peu le votre | Studioloco – Créateur d'objets du quotidien

  3. Ping : Le four à pain gagnant | Studioloco – Créateur d'objets du quotidien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s